Vieillissement

Description de l'enjeu

Le vieillissement de la population représente un défi majeur pour l’ensemble des citoyens, des communautés, des institutions et des gouvernements. Inéluctable, ce parcours social fera partie de notre quotidien au cours des prochaines décennies. Bien sûr, l’arrivée d’un important contingent d’aînés imposera une charge sociale supplémentaire, mais il s’agit aussi d’une occasion pour miser sur les avantages et les bénéfices que la société pourrait tirer de ses citoyens les plus expérimentés. Plutôt que de comptabiliser les seuls désavantages liés aux changements et aux adaptations nécessaires, pourquoi ne pas miser sur les avantages que la société pourrait en tirer?

Selon les données du recensement de 2011, 250 535 personnes âgées de 65 ans et plus habitent à Montréal, ce qui représente 15,2% de la population totale. Selon ces mêmes données, on constate que les femmes de ce groupe d’âge sont plus nombreuses que les hommes (59,8% contre 40,2%). Le caractère multiculturel de Montréal se confirme aussi auprès de la population âgée de 65 ans et plus. Ainsi, selon le recensement de 2006, la population de cette catégorie d’âge considérée comme immigrante s’élevait à 37 %, soit près de 85 000 personnes. Il est également important de mentionner que d’ici 2026, une personne sur cinq habitant l’île de Montréal aura 65 ans et plus.

Les villes, les quartiers et les milieux de vie ont un intérêt certain à tout mettre en œuvre pour que les personnes âgées puissent continuer à participer pleinement à la vie sociale, culturelle et économique en apportant la touche humaine et sensible qui caractérise cette période de la vie.

Lire la suite