Sécurité alimentaire

Description de l'enjeu

Les besoins de soutien en sécurité alimentaire sont nombreux et semblent augmenter malgré l’amélioration générale des conditions socio-économiques. À Montréal, un grand nombre d’intervenants publics et communautaires conjuguent leurs efforts pour aider les familles et les individus démunis à se nourrir convenablement. Ils proposent des activités ingénieuses et diversifiées dans les quartiers, les arrondissements, la Ville de Montréal et la région métropolitaine.

Un sujet délicat
Dans une société industrialisée comme la nôtre, la faim et l’insécurité alimentaire sont l’objet d’une stigmatisation sociale. L’incapacité de se nourrir et de nourrir ses enfants est extrêmement embarrassante et humiliante. La nature délicate de cette question a des implications directes sur la façon d’administrer les mesures de sécurité alimentaire.

Une situation critique
Depuis 2009, les effets de la crise économique se font ressentir à Montréal et la situation alimentaire de la population montréalaise est sérieusement inquiétante. Le nombre de familles utilisant les banques alimentaires n’a cessé d’augmenter entre 2009 et 2012. La rationalisation des dépenses et le plafonnement des revenus du gouvernement du Québec sont aussi perçus par plusieurs acteurs comme une cause de cette hausse d’achalandage.

L’agriculture urbaine
Au sein des intervenants, l’introduction d’une agriculture urbaine apparaît de plus en plus comme un moyen de favoriser la sécurité alimentaire. À l’automne 2012, l’Office de consultation publique de Montréal déposait un rapport sur l’état de l’agriculture urbaine à Montréal. La notion de sécurité alimentaire est bien présente. Plusieurs projets d’agriculture urbaine (aménagement de jardins communautaires, ateliers de jardinage, plantation d’arbres fruitiers, etc.) menés par des organismes communautaires sont destinés aux familles démunies. Pensons notamment aux projets menés dans le cadre de la RUI (trois zones ont développé un volet sécurité alimentaire par le biais de l’agriculture urbaine).

Lire la suite