Études et formation

Description de l'enjeu

Peu importe nos convictions sur la mondialisation de l’économie, il reste qu’au quotidien l’intégration au marché du travail demeure une condition essentielle à la participation sociale des individus. La globalisation des marchés a défini de nouvelles sphères d’influence. Les pays occidentaux orientent leur économie vers les secteurs des services et du développement, des technologies et des communications.

Ces secteurs exigent de ses travailleurs des études et des formations qui peuvent s’inscrire dans une démarche continue d’acquisition de connaissances. Si nous sommes tous confrontés à cette réalité, il reste que des pans entiers de la population ont difficilement accès à ces niveaux de compétence pourtant de plus en plus essentiels.

Malgré les changements apportés à l’économie mondiale, il demeure que métiers et formations professionnelles et techniques sont des avenues de compétence toujours essentielles pour répondre aux besoins de base et immédiats des populations.

Pour s’intégrer au marché du travail, les études secondaires ou leur reconnaissance constituent le seuil minimal requis dans la plupart des entreprises.

De nombreux programmes et services sont offerts aux adultes désirant acquérir et perfectionner une formation.

Les études, qu’elles soient générales ou spécialisées, institutionnalisées ou autodidactes constituent toujours un acquis personnel qui se répercute socialement.