Alphabétisation

Description de l'enjeu

L’analphabétisme est un vecteur majeur dans la dégradation de la qualité de vie. L’incapacité à lire partielle ou complète des individus influence leur cheminement d’intégration et de participation dans la société. Son impact se fait lourdement sentir, particulièrement en santé et en emploi, mais également dans tous les autres domaines de la vie communautaire.

En 2003, l’Enquête internationale sur l’alphabétisation et les compétences des adultes (EIACA) démontrait que 800 000 étaient analphabètes et que 49 % des Québécois de 16 à 65 ans avaient des difficultés à lire.

La lecture est non seulement une source de plaisir et de divertissement, c’est aussi un moyen essentiel de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Savoir lire, savoir écrire, c’est avoir la possibilité de s’intégrer à la communauté, de participer à la vie civique, d’inclure dans son quotidien la préoccupation d’un bien-être collectif.