Le Refuge des jeunes :: 26e show le 24 novembre

Accueillir, secourir et répondre aux besoins des jeunes de 17 à 25 ans sans-abri, la mission du Refuge des jeunes n’a pas changé depuis l’ouverture officielle de l’organisme en 1989. Depuis près de 40 ans et l’Année internationale des sans-abri (1987), l’urgence se fait toujours sentir à Montréal. «Nous faisons toujours le même constat : les jeunes ont toujours besoin de nous. Les besoins de base sont les mêmes même si la réalité a un peu changé depuis», relève France Labelle, la directrice générale du Refuge des jeunes.

Ceux qui vivent dans la rue sont plus dispersés au sein de la métropole. Ils subissent encore beaucoup de judiciarisation, leurs dépendances se transforment (crack, amphétamines, médicaments), leur santé mentale se fragilise et de nombreux autochtones viennent aujourd’hui compléter le portrait.

Victimes de l’austérité
Alors que le projet de loi 70 sur l’aide sociale vient d’être adopté, réduisant le montant du chèque de 623$ à 399$ pour ceux qui ne se conforment pas aux démarches d’intégration d’emploi, l’avenir des jeunes dans la marge s’annonce sombre. «Comment peut-on survivre avec 400$ par mois? La loi 70 est un passeport pour l’itinérance. Depuis 10 ans, nous reculons en matière de droits sociaux et cela apporte du désespoir, de grands vents de révolte s’annoncent dans les prochaines années et même une tempête», annonce la directrice générale du Refuge des jeunes.

Grâce au travail de son équipe de 18 intervenants et une centaine de bénévoles, le refuge offre plusieurs services aux 650 jeunes qui fréquentent le centre tous les mois : un service temporaire de gîte (de jour, de soir et de nuit), avec références, entreposage et courrier, mais aussi des logements sociaux avec soutien communautaire pour 27 jeunes. «Un logement, des liens et un emploi. La rue n’est qu’un passage, mais c’est un travail au long cours pour les sortir de là», ajoute France Labelle.

Tout un show
Le 26e show du Refuge, prendra l’affiche le 24 novembre prochain, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. Porte-parole indéfectible de la cause, le chanteur Dan Bigras sera entouré de Élizabeth Blouin-Brathwaite, Charlotte Cardin, Travis Cormier, Luce Dufault, Gabriella, Marc Hervieux, Lulu Hughes, Éric Lapointe, Breen Leboeuf, Yann Perreau et le groupe QW4RTZ.

Plus de 152 artistes ont participé au show du Refuge depuis la première édition de 1991. «Nous avons tellement de la chance d’avoir Dan Bigras avec nous. Il nous a dit : tant que je servirais à quelque chose, je serais là. Il n’a jamais manqué à sa parole», relève la directrice.