Entre Mamans :: plus que des vêtements

Les enfants grandissent vite. Rapidement, les vêtements de la saison précédente tirent au coude et les chevilles apparaissent au bas des pantalons. «Tous les parents n’ont pas l’argent pour changer les vêtements des enfants et nous sommes là pour dépanner les moins nantis et les nouveaux arrivants surpris par la rigueur de l’hiver», explique la directrice par intérim d’Entre Mamans, Marie-Eve Lafortune.

Pantalons, bottes, manteaux…
Avec son comptoir vestimentaire, l’organisme d’Hochelaga-Maisonneuve sert près de 700 personnes annuellement. Le comptoir connaît deux changements de saison pour répondre aux besoins récurrents : lait maternisé, couches et vêtement de grossesse, mais aussi bottes chaudes et manteaux d’hiver.

Hiver 101
Tous les jours, de nouveaux parents viennent frapper à la porte de l’organisme qui figure parmi les ressources proposées à l’aéroport. Il dessert tout le territoire montréalais et pas simplement les familles du quartier. «Nous avons beaucoup de familles d’ailleurs. Elles viennent d’Europe, de Moyen-Orient et d’Afrique. Nous leur apprenons comment s’habiller et offrons un soutien bien plus large que les vêtements», explique celle qui est aussi animatrice en petite enfance.

Campagne de sociofinancement
Pour supporter la viabilité de son comptoir, l’organisme s’est lancé dans une première campagne de sociofinancement sur la plateforme web «Mobilisons local». Jusqu’à maintenant, 880 $ ont été récoltés, loin de l’objectif initial de 5000$ espérés, ce qui déçoit un peu Mme Lafortune. «Nous comptons beaucoup sur cette campagne, car nous manquons cruellement d’argent. Si cela ne fonctionne pas, nous serons obligés de réduire nos effectifs, ce qui risque d’épuiser les employés restants», relève la jeune femme.

Bien plus que des vêtements
Malgré les nombreux bénévoles qui viennent aider au tri, au lavage et au pliage du linge, l’organisme a vu la demande du comptoir augmenter de manière exponentielle. Il est surtout la porte d’entrée pour les autres activités de soutien aux familles : ateliers de compétences parentales, de lutte à l’isolement, de soutien psychologique, etc. «Notre mandat va au-delà du dépannage vestimentaire, car nous faisons de l’intervention auprès des familles selon les nécessités», rappelle Mme Lafortune. Une écoute et des coups de pouce qui contribuent à bâtir un lien de confiance, première étape d’une intégration sociale réussie.

L’organisme a besoin d’un soutien financier, mais aussi de dons de vêtements, petits habits et accessoires pour les nourrissons (lait, couches, etc.) en tête.

Le comptoir vestimentaire de l’organisme Entre Mamans est situé au 3363 rue de Rouen à Montréal.