Centre des femmes de Rosemont : Respect

Le Centre des femmes de Rosemont offre aux femmes du quartier un milieu de vie accueillant, un réseau d’éducation et un lieu d’appartenance. Un toit loin de toute violence. «La problématique de la violence nous tient particulièrement à cœur», souligne la directrice de l’organisme, Josée Martel.

Support
Trois groupes de support – violence conjugale, abus sexuels et comportements violents – aident les femmes à retomber sur leurs pieds. «Les comportements violents chez les femmes, c’est un sujet qui est particulièrement tabou. Mais les femmes violentes, celles qui veulent avoir le contrôle, ça existe. Ce n’est pas bien vu ou connu, il y a un grand cheminement à faire», explique Mme Martel.

Une porte ouverte pour toutes
Origine, orientation sexuelle et divers âges, toutes les femmes sont bienvenues. Le centre est ouvert, sans interruption de 9 heures à 16 heures. Le moment du dîner est particulièrement propice aux confidences. «Nous accueillons toutes les femmes, avec toutes les problématiques, dans le respect et cherchons à les aider de notre mieux», résume la directrice. Les trois mandats du centre rassemblent des activités de services, d’éducation populaire et d’action collective.

Le projet «Compte sur toi»
Le projet pilote «Compte sur toi» vise d’ailleurs à sensibiliser les jeunes filles à la violence de couple et à la manipulation dont elles peuvent être victimes. Durant 10 semaines, des ateliers, donnés à l’école secondaire Marguerite-De Lajemmerais – une école de jeunes filles – sensibilisent les 16-18 ans aux différentes formes de violence qui peuvent traverser leur vie.

L’expérience
Des participantes du centre viennent également raconter leur vécu aux jeunes filles. «Nous ne sommes plus dans la théorie, nous sommes alors dans l’expérience. C’est très concret et cela fera sonner une petite cloche dans le cerveau des filles lorsqu’elles seront confrontées à de la manipulation ou des tentatives de violence», espère la directrice.