Histoire de murales

En parcourant Montréal, il y a fort à parier qu’au détour d’une rue, vous tomberez nez à nez avec une murale; une expérience artistique et sensorielle qui ne laisse personne indifférent.

Mais saviez-vous que depuis 2007, c’est plus d’une centaine de ces murales qui ont été financées par la Ville? En 2015, une vingtaine de murales s’ajouteront à la liste pour égayer nos rues. Le but du programme est de réduire le vandalisme, particulièrement les tags, et d’augmenter le sentiment de sécurité dans les quartiers. L’investissement de la Ville dans ces murales est aussi bonifié par les arrondissements, selon l’envergure des projets. Ceux-ci visent la prévention et la sensibilisation des jeunes, qui sont essentiellement interpellés par ce phénomène.

Visite guidée
Qui dit murales, dit variété de styles, mobilisation des milieux, des échanges impromptus entre artistes et résidents et des ateliers jeunesse d’art mural! Au fil des années, différentes murales sont apparues et continuent d’émerger avec la créativité d’intervenants du milieu, tels que les maisons de jeunes, le Santropol roulant, la SODER et d’autres organismes de renom comme MU et SPAG. Voici un aperçu des réalisations de ces partenariats.

Vous les retrouverez et pourrez les localiser sur le site de la Ville de Montréal où une mise à jour sera faite sous peu. L’organisme L’Autre Montréal, dans son circuit «Plonger dans la culture», présente aussi les murales et graffitis de la ville.

Par ici la visite !

Murales collectivesmurale-soder
Implication de la communauté dans la réalisation de la murale ou par des ateliers, par exemple les murales des ruelles vertes.

Projet Bâtisseurs
Hommage à des bâtisseurs montréalais, comme Oliver Jones et Alys Robi.

Murales historiques
Des murales pour suivre l’histoire d’un quartier, d’un arrondissement ou d’un événement marquant comme le 40e anniversaire de l’Expo 67. Cette murale sur l’édifice de la Mission Old Brewery est d’ailleurs la première murale à avoir été financée par la Ville.

Mosaïques
Des murales en mosaïque de céramique sur la rue Ontario qui, d’ici 2017, créeront un circuit hommage. Sept œuvres sont déjà produites par la SPAG (Société pour promouvoir les arts gigantesques).

Trompes l’oeil
Ces murales, situées aux Habitations Jeanne-Mance et réalisées par l’organisme MU, jouent avec les perceptions…

4 saisons + 4 éléments
D’autres murales des Habitations Jeanne-Mance illustrant entre autres l’air, la terre, l’eau et le feu.

Les petites nouvelles
Quelques murales réalisées en 2015.

Crédits et crédits photo
Natasha Gysin
Olivier Bousquet
Stéphane Cocke
Maison L’Escalier
Iann Troalen
Phlipp Adam
Gene Pendon et Bryan Beyung