Le Marché St-Pierre lance un vaste projet de revitalisation

Localisé dans l’arrondissement de Lachine, le Marché Saint-Pierre, un OBNL d’économie sociale, contribue depuis de nombreuses années à améliorer l’accessibilité aux produits alimentaires frais et peu coûteux à une population résidant dans un secteur défavorisé de Montréal. Le Marché Saint-Pierre est plus qu’une fruiterie. Son action dans la communauté se déploie également dans une cuisine accueillant des ateliers d’éducation populaire axés sur la saine alimentation, des cuisines collectives et d’urgences ainsi qu’un programme de préparation de plats cuisinés et surgelés. À cela s’ajoute le programme de reconnaissance et de valorisation du bénévolat – une forme de troc – ainsi que le programme de jardinage collectif. Au cours des dernières années, les manques d’espaces, d’équipements et de ressources adéquates ne permettaient plus au Marché Saint-Pierre de répondre aux besoins accrus du milieu.

Les RUiS et le programme RUi 416k
Le Marché Saint-Pierre fait partie d’un secteur de revitalisation urbaine intégrée (RUi). Ces secteurs montréalais sont aux prises avec des problèmes de santé, de chômage, de pauvreté, d’intégration, de sécurité alimentaire, de sécurité urbaine, d’habitation et d’environnement. La complexité, la multiplicité et la particularité des problématiques font en sorte que ces territoires peuvent difficilement se sortir de l’engrenage de la pauvreté sans l’appui concerté des gouvernements et des intervenants. Préoccupée par l’amélioration des conditions de vie de ses citoyens, la Ville de Montréal a mis en place 12 démarches de revitalisation urbaine intégrée (RUi) dans autant de quartiers répartis dans dix arrondissements.

Ancrées dans la dynamique des quartiers et favorisant la mobilisation de la population et des acteurs locaux, les démarches RUiS, basées sur une approche territoriale intégrée, visent simultanément l’amélioration des conditions de vie des personnes et du cadre physique dans lequel elles évoluent. Afin de donner suite cette mobilisation effectuée par les RUiS et de mettre sur pied des projets concrets, structurants et pérennes dans les milieux, le conseil d’agglomération a permis que 5 M$ soient attribués à leur réalisation dans le cadre du Protocole d’entente de 175 M$ entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec pour soutenir la stratégie « Imaginer-Réaliser Montréal 2025 ». Dans le cadre du programme RUi 416k, chaque RUi de la Ville de Montréal peut obtenir un montant maximal de 416 000 $ pour réaliser un projet.

C’est ce qu’a obtenu le projet du Marché Saint-Pierre.

Le projet
S’échelonnant de 2014 à 2017, le projet vise à consolider le rôle actuel du Marché Saint-Pierre en améliorant l’offre de produits alimentaires frais et abordables, en renouvelant les équipements nécessaires à sa cuisine collective et d’urgence et de mettre sur pied un service traiteur et des plateaux de formation et d’insertion à l’emploi. Un nouvel aménagement extérieur fera place à une terrasse. De plus, les abords du marché seront déminéralisés et permettront la culture potagère.

La réalisation du projet permettra de revitaliser le quartier dans plusieurs domaines : sécurité alimentaire, emploi, formation professionnelle, lutte contre les îlots de chaleur, agriculture urbaine, milieu de vie, mobilisation et implication citoyenne.

En consolidant le Marché Saint-Pierre, le gouvernement du Québec, l’arrondissement de Lachine et la Ville de Montréal contribuent à fournir au quartier un moteur de développement économique et social important. En plus d’améliorer la qualité de vie des citoyens, ce projet permettra d’influencer l’économie locale et d’inciter les différents acteurs à améliorer les espaces publics et privés adjacents.