Entente administrative sur la gestion du fonds québécois d’initiatives sociales dans le cadre des alliances pour la solidarité

L’Entente administrative sur la gestion du fonds québécois d’initiatives sociales dans le cadre des alliances pour la solidarité, encore en attente d’approbation par le gouvernement du Québec, remplacera l’entente administrative actuelle, qui se termine le 31 mars 2013. Cette entente a permis, en 2011-2012, la réalisation de plus de 300 projets visant à améliorer les conditions de vie des personnes en situation de pauvreté. Les redditions de compte pour les années précédentes se trouvent sur le site de la Direction de la diversité sociale de la Ville de Montréal.

La nouvelle entente a pour but de convenir des modalités administratives en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, pour laquelle la ministre confie à la Ville, au cours des années financières 2013-2014 et 2014-2015, la gestion d’une enveloppe de 18M$ sur deux ans, soit 9 M$ en 2013-2014 et 9 M$ en 2014-2015, aux fins du financement au cours des années civiles 2013 et 2014.

L’Alliance pour la solidarité constitue une réponse à la volonté du gouvernement de soutenir le déploiement des actions régionales, supralocales et locales de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Elle vise à développer sur le territoire une stratégie globale et intégrée en favorisant la mobilisation et la concertation de tous les acteurs et en offrant la souplesse nécessaire à une réelle redéfinition du rôle des milieux quant à l’inclusion sociale et économique de toutes les citoyennes et de tous les citoyens.

Informations bibliographiques et téléchargements
Ententes de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Bilans exploratoires des actions et des projets menés de 2003 à 2008

Plan d’action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale 2004-2009