La Coalition montréalaise des Tables de quartier propose une définition de l’Approche territoriale intégrée (ATI)

Après une démarche d’un an, la Coalition montréalaise des Tables de quartier (CMTQ) a adopté à la fin 2012 une plateforme sur l’Approche territoriale intégrée (ATI).

En adoptant ce document, la CMTQ souhaite donner sa propre définition à ce concept et indiquer les balises qui en font une approche de développement des milieux «par et pour les communautés locales». Par le fait même, la CMTQ apporte sa contribution au débat entourant l’ATI.

La Coalition montréalaise des Tables de quartier définit ainsi l’Approche territoriale intégrée :

  • L’ATI est une façon d’intervenir afin de contribuer à la lutte contre la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie des personnes vivant sur un territoire mais aussi afin d’améliorer durablement toutes les composantes de ce même territoire. Pour ce faire, les collectivités locales ont développé différentes stratégies afin de se prendre en main et d’agir sur le développement de leur milieu. Bien que chaque quartier y donne sa propre couleur, voici, pour la CMTQ, les principaux éléments qui définissent l’ATI.

L’ATI se distingue de la RUI (Revitalisation urbaine intégrée) puisque plusieurs quartiers travaillent selon les principes de l’ATI sans recevoir de financement dans le cadre du programme de RUI.

Document «L’Approche territoriale intégrée – Par et pour les communautés locales».

Source : Coalition montréalaise des Tables de quartiers