Habiter la mixité : un programme en milieu HLM

Le projet Habiter la mixité vise à soutenir le développement communautaire et social qui se fait en milieu HLM à Montréal et permet de rejoindre des locataires immigrants isolés en les mettant en contact avec des citoyens de leurs communautés. La présence des intervenants et la tenue des activités au sein même des habitations permettent non seulement d’offrir un service de proximité, mais offrent également l’occasion de traiter de manière plus personnalisée les problématiques de rapprochements et d’intégrations.

Immigration et pauvreté
L’accroissement de la population immigrante à Montréal provoque un effet direct sur la présence de cette clientèle dans les HLM et fait ressortir les problèmes d’accueil et d’intégration. Les immigrants sont nombreux à habiter les HLM, en partie parce qu’ils forment des familles souvent nombreuses et connaissent des situations de pauvreté leur permettant de se qualifier à l’obtention d’un logement à loyer modique.

Des enjeux particuliers
Des enjeux tels que la connaissance des règles de vie et les relations entre voisins ont, dans les dix dernières années, obligé l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM) à développer de nouvelles approches. Il existe également à Montréal de grands complexes d’habitation privés qui sont situés dans des zones de défavorisation avec les problématiques liées à la pauvreté. Ces habitations sont occupées par des familles issues de l’immigration, souvent des nouveaux arrivants, dans des proportions de 70 à 80%.

Salubrité et espace
Les immigrants représentent 50% des locataires montréalais qui doivent consacrer plus de la moitié de leur revenu pour se loger. Il n’est donc pas étonnant que leurs conditions d’habitation soient inadéquates en termes de salubrité et d’espace adéquat à une famille. Des enjeux d’intégration importants sont liés à la capacité de soutenir et d’intervenir dans ces milieux. Sans moyens d’interventions, ces complexes sont appelés à une dégradation de plus en plus importante, à l’érosion du tissu social et à la stigmatisation des personnes immigrantes.

Financement
Le projet est soutenu financièrement par l’entremise de l’Entente Ville-MICC depuis 1999. Le projet permet l’emploi de quatre intervenants qui, depuis 2011, sont employés par l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM).

Projets soutenus
La plupart des activités soutenues par Habiter la mixité sont mises sur pied par des organismes communautaires qui connaissent bien leur milieu. Les activités peuvent prendre plusieurs formes : repas communautaire, ateliers, sorties ou fêtes.

Renseignement : Office municipale d’habitation de Montréal (OMHM)