Les Québécois ont-ils perdu le sens de la communauté? Un texte inspirant de Georges Letarte

Le 6 mai 2009 se tenait à Montréal, le Forum sur le vivre ensemble du Réseau québécois des Villes et Villages en santé. À cette occasion, Georges Letarte, consultant en matière de développement des communautés et de développement social, était invité à réaliser la conférence de clôture.

Sa solution à la construction d’un monde plus solidaire ?

«Peut-être, simplement explorer, innover, créer, faire naître et multiplier des initiatives permettant la rencontre, la fête, le plaisir d’être ensemble, la réalisation de projets communs. Certes, l’action au quotidien de chaque citoyen, plus respectueux dans ses attitudes, plus attentif aux autres, sachant pratiquer le bonjour, contribue à rendre une société plus humaine et éventuellement plus solidaire.

«L’action des divers paliers de gouvernements et des organismes et institutions régionales et locales devrait de même être moins interventionniste et offrir davantage d’outils en soutien au développement des initiatives des communautés.»

Informations bibliographiques et téléchargement